lundi 5 janvier 2015

Une nouvelle année

Nouvelle année , période de vœux et de bonnes résolutions ; l'impression que l'on peut remettre les compteurs à zéro, que ce premier mois de l'année est celui de tous les possibles.

Mais c'est aussi le moment où l'on fait le bilan de l'année passée, on archive, on classe et on se prépare pour les douze mois qui arrivent. Je constate qu'en 2014 j'ai passé plus de temps sur d'autres généalogies que la mienne et c'est une bonne nouvelle : cela confirme mon choix, il y a bientôt 5 ans de faire de la généalogie mon activité professionnelle.

www.memoirevive-genealogie.fr
Grâce aux personnes qui m'ont fait confiance, j'ai découvert de nouveaux territoires, notamment celui de l'ile de la Réunion, avec son histoire contrastée et complexe, où les origines se mêlent au cours du temps. Les recherches ont été prenantes, passionnantes et souvent difficiles. L'envie maintenant est grande d'aller sur place et de confronter ma connaissance virtuelle de l'ile à la réalité.



J'ai de nouveau plongé dans l'histoire de l'Algérie française et de ses familles d'origine espagnole, arrivant des Baléares ou de Gibraltar.

D'autres recherches m'ont menée en Charente, dans le Puy-de-Dôme, en Seine-et-Marne, en Savoie. J'attends avec impatience la mise en ligne des registres d'état civil de Haute-Vienne afin de suivre les pistes soulevées.

D'autres encore m'ont fait découvrir les chemins de l'exil, en me plongeant dans l'histoire de la Hongrie, de la Tchécoslovaquie : j'ai appris qu'on pouvait naitre sous une nationalité, se marier sous une autre, donner vie sous une troisième et décéder sous une quatrième sans jamais avoir quitté son village natal...

J'ai parcouru les fichiers de l'espoir en cherchant dans les registres d'Ellis Island ; j'ai parcouru ceux du désespoir et de la tragédie en consultant ceux de Yad Vashem.

http://teacher.scholastic.com/activities/immigration/tour/

J'ai également eu la chance de retracer une vie en photos, en puisant dans les albums de famille les clichés les plus marquants : du mariage des parents à celui des deux fils : quarante années séparent le premier et le dernier cliché.

J'ai numérisé des centaines de photos pour les sauvegarder et les rendre accessibles au plus grand nombre d'une même famille.

www.memoirevive-genealogie.fr


En cette année de commémoration, j'ai sillonné les champs de bataille de la Grande guerre, à la recherche d'un ancêtre soldat , très souvent mort pour la France, tué à l'ennemi.

J'ai accompagné la découverte de l'histoire familiale au travers des actes d'état civil mais aussi à travers les réseaux sociaux, qui ont permis une prise de contact directe entre les descendants des personnes concernées et des échanges qui permettent aux liens de se tisser.



A chaque fois, pour chaque personne, un peu de leur histoire devient la mienne, pour un moment plus ou moins long.

Le blog a connu des fortunes diverses : moins d'articles publiés que l'année précédente, mais davantage de pages consultées... Le challenge AZ a épuisé tous les sujets que je pouvais avoir en réserve et comme mes recherches personnelles n'ont pas vraiment évoluées... J'espère pouvoir y remédier cette année, peut-être trouver une nouvelle formule, quelque chose de plus régulier, je ne sais pas encore.

Je ne sais pas plus ce que 2015 me réserve et c'est ce qui en fait son charme !  Plein de carnets vierge à remplir de notes de recherches, plein de vies à découvrir ou à redécouvrir . J'aime bien les débuts d'année...

Bonne année à tous ! Meilleurs voeux de recherches et de découvertes, de partage et de transmission, pour une généalogie vivante, passionnée et passionnante !