La blogueuse

La blogueuse
Confidences et réflexions d'une généalogiste passionnée par l'histoire des individus, de leur famille et de leur époque

mercredi 10 septembre 2014

Rentrée

Deux mois sans publier sur le blog ! Deux mois, il m'aura fallu deux mois pour me remettre du Challenge AZ de la production intensive et de la publication quotidienne d'articles ! Impossible durant l'été de trouver l'inspiration, tant l'impression d'être essorée, de n'avoir plus rien à dire, de n'avoir plus rien à partager persistait. L'angoisse de la page blanche, la panne sèche !  Et les bonnes idées du Généathème n'ont malheureusement pas changé la donne ! Quand ça veut pas, ça veut pas !

Heureusement septembre est arrivé et avec lui ce renouveau propre à chaque début d'année scolaire ! Nouveau bureau professionnel, nouveaux dossiers et nouveaux projets de collaboration ! Et au milieu de toutes ces nouveautés, j'espère trouver un nouveau souffle pour ce Blog qui me tient tant à coeur !

Il est vrai que mes recherches familiales sont quelques peu en suspens, du fait que je passe mes journées sur d'autres généalogies que la mienne. Il est vrai aussi que mes avancées sont rythmées par la mise en ligne des registres manquants dans les sites d'archives que je visite régulièrement et qu'il faut savoir être patient !

Bref c'est pleine d'espoir que je vais me remettre à l'ouvrage pour ce blog.

En attendant le prochain article, je vous propose de découvrir ou redécouvrir ci-dessous l'ensemble des articles du Challenge AZ,































lundi 30 juin 2014

Z comme Zohor

C'est le nom d'une ville et mon futur terrain d'investigations. C'est le point de départ des recherches pour lesquelles j'ai été mandatée et qui vont m'occuper une partie de l'été. Le début d'une grande aventure qui devrait me mener  à travers l'Europe, son histoire et sa géographie au cours du 20ème siècle.


Au moment où débutent mes recherches, la ville appartient à l'Autriche-Hongrie. Et puis au gré des frontières et des guerres, elle relèvera de la Hongrie, puis de la Tchécoslovaquie et enfin de la Slovaquie. Je vais dans un premier temps me familiariser avec l'histoire de cette ville et des mouvements des frontières.

Je pars à la recherche d'une famille nombreuse, et cette quête devrait m'emmener également en Ukraine. Mais pas seulement. D'après les premiers éléments en ma possession, je vais connaitre les chemins de l'exil, pour ceux d'entre eux qui sont partis aux États-Unis, mais aussi les chemins de la terreur pour ceux d'entre eux qui ont été déportés et exterminés. A la recherche de la moindre info, du moindre indice, de la plus petite pièce de puzzle qui me permettra de reconstituer l'histoire de cette famille. 

Beaucoup de travail en perspective donc, l'occasion aussi de nouer des contacts professionnels grâce aux généalogistes de toute nationalité présents sur les réseaux sociaux. Voilà qui s'annonce certes compliqué, mais ô combien formateur et passionnant.


samedi 28 juin 2014

Y comme Yerba Mate

Réédition du "Y "du précédent challenge, qui en fin de course est passé quelque peu inaperçu. Remise à l'honneur donc de ce breuvage dont tous les challengers, à cette avant dernière étape, auraient bien besoin...
________________________________________

Il y a quelques temps, l'un de mes cousins éloignés, médecin et féru de généalogie, m'a fait parvenir un document qu'il avait trouvé et qui concernait l'un de nos ancêtres commun, le Docteur Charles Monot (1830-1914)  dont j'ai a plusieurs reprises parlé dans ce blog.



©Jourda


"Le Médicament dans le Nivernais au 19ème siècle" par Guy Thuillier est un ouvrage traitant des médicaments et des remèdes,et de leur place dans la société de l'époque, bien avant la mise en place d'un système de protection sociale. L'auteur prend comme champ d'analyse le Nivernais de la seconde moitié du 19ème siècle.



Il parle ainsi dans son introduction de l'importance des préparations pharmaceutiques prescrites par les médecins, et cite comme exemple le vin fortifiant du Dr Monot de Montsauche, l'Yerba Mate du Paraguay, nommé également le thé des jésuites.

Il est présenté comme étant "le réparateur par excellence, le plus efficace des nutritifs, le plus agréable des toniques".

credit : theplanteater.com
Le "vin" Monot est fabriqué à partir de matéine. Le docteur en confie la réalisation à un pharmacien d'Autun. Pour vanter les mérites de son produit, il rédige lui même un prospectus dans lequel il décrit les effets thérapeutiques de son vin, et rapporte les témoignages des patients à qui il a été prescrit.

 Le fortifiant agit sur le système digestif, stimule le système nerveux, "repose de la fatigue et excite au travail".

Il est prescrit à un prix modique aux personnes qui manquent d'appétit, qui ont besoin de se reconstituer.