La blogueuse

La blogueuse
Confidences et réflexions d'une généalogiste passionnée par l'histoire des individus, de leur famille et de leur époque

samedi 20 avril 2013

R comme Racines

De l'importance de nos racines...ou pas.

Il y a les racines avérées, celles dont on est certain, que l'on connait, qu'on revendique et marque notre appartenance à une famille, à une terre, à un clan.

crédit : Photopin

Et puis il y a les racines dont on se nourrit et qui nous enrichissent tout au long de notre vie. Elles nous sont propres et parfois très éloignées de notre terre natale. Elles apparaissent généralement quand on essaye de s'affranchir de notre milieu, sans pour autant le renier ni le trahir.


Elles trouvent d'autres sols, puisent leur force dans d'autres eaux ; elles permettent de grandir, de s'épanouir, de s'ouvrir au monde.

La généalogie familiale n'en tient pas forcément compte car elles n'apparaissent pas forcément. Mais pourtant, elles sont bien présentes et donnent à un individu sa personnalité, le dotent d'une histoire qu'il pourra transmettre, et qui à son tour nourrira ses descendants. Racines immatérielles, hors sol.

crédit phot : Anne Dardaud

Les miennes sont latines :  je suis née à Rome à 23 ans.


2 commentaires:

  1. Très beau texte Anne, bravo. Je crois bien que je cherche encore les miennes...

    RépondreSupprimer
  2. ce n'est pas forcément facile de les identifier, quelque part entre l'inné et l'acquis...
    Merci pour le commentaire !

    RépondreSupprimer